Fragments portraits de l'intérieur Agrandir l'image

Fragments portraits de l'intérieur

00075

Neuf

26,45 €

En savoir plus

De André De Toth

De Toth a tout fait, mené grande vie à Hollywood et à Cinecittà, travaillé pour les grands studios et pour les producteurs indépendants, sans jamais perdre de son tempérament de feu. Comme l´on pouvait s´y attendre venant d´un tel personnage, Fragments n´est pas une autobiographie comme les autres. Plutôt la traduction littéraire d´une existence singulière. Dans ses dédicaces, De Toth n´omet pas ses "dix-neuf enfants et leurs mères, où qu´ils soient ", ni ses sept épouses, et salue le " frère aîné de ma mère, un vrai fils de pute. Il me donna l´exemple de ce qu´il ne fallait pas devenir. Je lui en suis reconnaissant. " Il rappelle ce qu´il doit aux Korda et remercie Harry Cohn, le mogul de la Columbia, qui ne l´a pas viré après un dépassement de sept jours sur un tournage de... sept jours, ainsi que Jack Warner pour " avoir laissé un borgne réaliser un film en relief " : " Eh quoi, Beethoven n´était-il pas sourd ? " répond-il quand on s´en étonne.

ISBN 2-7427-1648-3
Nomvembre 1998 - 582 pages - 
Coédition Institut Lumière /Actes Sud